• Augmenter
  • Diminuer
  • Normal

Current Size: 100%

Coordination et suivi

  • La Maîtrise d’ouvrage

  • Au niveau international :

Le Maître d’ouvrage international est l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Organisation intergouvernementale et agence de coopération, l’OIF met déjà en œuvre un programme en faveur du multilinguisme avec la plupart des pays concernés par le projet. Une équipe de projet est constituée au sein de la Direction de la langue française et de la diversité linguistique. L’OIF est assistée par un Comité scientifique international (CSI) et par un vivier d’experts (linguistes et pédagogues, spécialistes des langues africaines et du français). L’OIF met en place un dispositif d’accompagnement auprès des Etats-membres bénéficiaires de l’Initiative.

En tant que maître d’ouvrage, l’OIF est responsable des activités suivantes :

- Appui aux pays pour orienter les différents volets de leurs plans d’actions linguistiques en mobilisant de l’expertise ad hoc ;

- Renforcement des capacités des États engagés dans l’Initiative ;

- Suivi de la mise en œuvre des plans d’action nationaux ELAN ;

- Finalisation et validation avec les 8 pays concernés des plans d’action et des budgets présentés au financement additionnel de l’Initiative ;

- Mobilisation et gestion des ressources et signature des conventions et protocoles afférents ;

- Facilitation de la coordination internationale de l’Initiative ;

- Coordination des activités du CSI et du vivier d’experts pour le renforcement des capacités des pays ;

- Mutualisation avec les autres initiatives complémentaires telles qu’IFADEM (L’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres) et création d’une synergie autour de sujets d’intérêt commun.

 

  • Au niveau national :

La maîtrise d’ouvrage nationale est dévolue aux ministères en charge de l’éducation nationale (MEN) des huit pays partenaires. Ces derniers définissent et mettent en œuvre le plan d’actions ELAN en cohérence avec leurs orientations sectorielles avec l’appui des experts du CSI d’ELAN. Chacun des plans est spécifique au pays en fonction de son degré d’avancement vers un enseignement bi-plurilingue (expérimentation, consolidation, extension, généralisation). 

Dans les pays les entités opérationnelles sont les suivantes:

- Bénin : Ministère des enseignements maternel et primaire – MEMP / Inspection générale pédagogique du Ministère(IGPM) ;

- Burkina Faso : Ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation - MENA / Direction générale de l’Éducation de Base (DGEB) ;

- Burundi : Ministère de l’Enseignement de base et secondaire, de la Formation professionnelle et de l’Alphabétisation / Direction générale des bureaux pédagogiques ;

- Cameroun : Ministère de l’éducation de base – MINEDUB / L’Inspection Générale des Enseignements (IGE) ;

- Mali : Ministère de l’Éducation nationale - MENA / Direction nationale de l’enseignement fondamental (DNFE) ;

- Niger : Ministère de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l’Éducation civique / Direction de la Recherche et de l'Equipement des Langues ;

- RD Congo : ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel - MEPSP /  Direction des Programmes Scolaires et Matériel Didactique (DIPROMAD) ;

- Sénégal : Ministère de l’Éducation nationale - MEN / Direction de la planification et de la réforme de l’éducation (DPRE).

    Les MEN mobilisent leurs directions en charge de l’enseignement de base, les directions techniques centrales (planification, curriculums, formation, ressources humaines, finances) et déconcentrées (inspections) et établissent le cas échéant des partenariats avec les départements de langues africaines et de français des universités ou avec les écoles normales supérieures pour des activités spécifiques (transcription des langues, production de dictionnaires et lexiques pour un usage scolaire, formation de formateurs).

    • Les Opérateurs francophones

    Les opérateurs publics de la Francophonie sont mobilisés dans leur domaine de compétences.

    Sur mandat de l’OIF, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), opérateur délégué, membre du Comité d’Orientation (CO) et du Comité de Coordination internationale (CCI), est chargée de mettre en œuvre des activités d’appui-conseil scientifique, d’appui pédagogique dans les huit pays bénéficiaires de l’Initiative et des évaluations formatives périodiques de l’Initiative qui formulent des propositions pour remédier aux difficultés rencontrées dans le processus d’apprentissage bilingue. L’AUF est également chargée de la collecte d’un fonds documentaire sur la didactique du bi-plurilinguisme dans les pays ELAN. Ces actions sont formalisées dans la Convention spécifique d’opérateur délégué, signée avec le maître d’ouvrage international (OIF) qui précise les opérations à réaliser par l’AUF.

    D’autres opérateurs de la Francophonie sont sollicités en cas de besoin. La CONFEMEN participe au plaidoyer et à la veille sur le développement de l’enseignement bilingue dans les pays. Le CIEP co-organise des activités liées à l’Initiative (séminaires, échanges pédagogiques, colloques).

    • Dispositif de coordination et de suivi

    • Le Comité de coordination internationale (CCI)

    Le CCI est composé de représentants des ministères en charge de l’éducation de base des 8 pays partie prenante de l’Initiative ELAN-Afrique et de représentants d’agences et institutions de coopération partenaires (AUF, CIEP, MAE, OIF, UNESCO). L’AFD est observateur. Le CCI peut proposer au CO la cooptation de nouveaux partenaires de l’Initiative et donne les grandes orientations de l’Initiative.

    Le CCI se réunit périodiquement pour apprécier les réalisations donne les grandes orientations de l’Initiative.

    L’OIF prépare et anime les réunions du CCI, elle assure le suivi des décisions prises. Elle identifie de nouveaux partenaires de l’Initiative qu’elle propose au CO.

    • Les comités de suivi nationaux de l’Initiative ELAN-Afrique

    Dans les huit pays africains partenaires de l’Initiative, un comité de pilotage et de suivi constitué sous l’égide du Ministère en charge de l’éducation nationale assure l’interface des directions concernées par le projet, oriente la préparation du programme d’activités ELAN, et veille à son  intégration dans le plan d’action sectoriel du pays. Sa composition et ses attributions sont décrites dans les accords-pays. Le comité de pilotage et de suivi national est coordonné par un point focal, nommé par le ministre chargé de l’éducation national, et qui est l’interface entre l’équipe de projet ELAN et le ministère.

    Un comité technique national constitué sous l’égide du ministère responsable de l’éducation nationale est quant à lui chargé d’établir un document-cadre triennal et des plans d’action annuels budgétés ; puis d’impulser et coordonner la mise en œuvre par les directions et services concernés. Les documents sont soumis au Comité de pilotage et de suivi et au CSI pour enrichissement et amendement, puis présentés par le pays à l’OIF.

    • Le Comité scientifique international (CSI) et le vivier d’experts

    L’OIF et l’AUF sont assistées par un Comité scientifique international (CSI) et par un vivier d’experts (linguistes et pédagogues, spécialistes des langues africaines et du français).

    Ces experts appuient les pays sous la forme de missions techniques et contribuent aux activités transversales de capitalisation et de renforcement de capacités.

    Le CSI, dont le coordonnateur est le professeur Pierre DUMONT, est actuellement composé de 8 autres personnes :

    - Pr. Colette NOYAU
    - Dr. Youssouf HAIDARA
    - Pr. Bruno MAURER
    - Pr. Mohamed MILED
    - M. Paul Taryam ILBOUDO
    - Dr. Maman MALLAM GARBA
    - Pr. Auguste MOUSSIROU MOUYAMA
    - Pr. Julien KILANGA
     

    • Le Comité d’Orientation (CO)

    Composé de l’OIF, de l’AUF et du Ministère français des affaires étrangères et du développement international (MAE), le CO se réunit généralement à Paris et assure l’orientation générale du programme. Ses membres ont établi un accord cadre de partenariat. L’AFD est observateur.

    • L’équipe de projet ELAN

    Une équipe de projet ELAN est constituée au sein de la Direction de la langue française et de la diversité linguistique (DLF) de l’OIF. Cette équipe est chargée de mettre en œuvre les décisions du CO et du CCI et de suivre la mise en œuvre du projet dans les pays ELAN. Elle est appuyée du CSI, du vivier d’experts et de l’AUF.

    L’équipe projet ELAN est composée de six personnes :

    Photographie de M. Amidou Maïga

    Pr. Hamidou SEYDOU-HANAFIOU
    Spécialiste de programme à l’OIF et coordonnateur de l’Initiative ELAN-Afrique
     

     

     

    Photographie de Mme Noémie Nirina

    Noémi NIRINA
    Attachée de programme
     

    Photographie de Mme Christelle De Nardi

    Christelle DE NARDI
    Attachée de programme
     

    Photographie de Mme Bodiel Fall

    Bodiel FALL
    Attachée de programme
     

    Maryline VIROT
    Attachée de programme
     

    Photographie de Mme Annabelle Salvat

    Annabelle SALVAT
    Assistante de gestion